Le fait de remuer la queue peut être interprété de deux façons.

Certains pensent que cet acte fait partie du rituel de salutation, d’autres considèrent que cette attitude exprime l’indécision. Les deux interprétations ne sont pas incompatibles.

Lorsque le chien remue la queue, il répand son odeur. Cela fait partie intégrante du rituel de salutation. L’odeur spécifique d’un chien provient en grande partie de ses glandes anales. L’odeur est donc mieux perçue lorsque le chien soulève sa queue et la remue.

On dit également que le chien remue la queue lorsqu’il éprouve des sentiments contradictoires. En effet, à partir d’un certain âge, les chiots remuent la queue lorsqu’ils sont allongés les uns à côté des autres pour téter leur mère. Cet acte exprimerait alors que le chiot se sent, d’une part, protégé par ses frères et sœurs mais, d’autre part, qu’il les considère comme des rivaux. L’opinion courante est toutefois que remuer la queue sert à exprimer la joie.