Le rappel est un des ordres de base les plus importants surtout si vous avez pour projet de promener votre chien détaché. Attention tout de même de respecter la réglementation en vigueur, à savoir que les chiens doivent être obligatoirement tenus en laisse dans les lieux publics, dans les transports en commun et dans les endroits désignés par un arrêté municipal ou préfectoral.

Apprendre le rappel à son chien

La première étape est d’appeler son chien par son nom et de lui donner, de façon dynamique et enjouée, l’ordre « viens ». Il faut absolument que votre voix soit motivante pour le chien et qu’elle lui donne envie de revenir vers vous. Si vous dites viens sur le ton de la colère ou autre, il y a très peu de chance que votre chien revienne au rappel.

Lorsque votre chien revient vers vous, il faut commencer par le féliciter chaleureusement et le récompenser à l’aide d’un jouet ou de friandise pour qu’il comprenne que quand il revient, il a le droit à quelque chose de positif. Il ne faut surtout pas rattacher le chien dès qu’il arrive à vos pieds car il assimilerait le rappel à quelque chose de négatif : rappel serait = à attachement en laisse en procédant de la sorte.

Si en pratiquant cet exercice, vous vous rendez compte que votre chien se fiche complètement de l’ordre que vous lui donnez et qu’il n’a pas l’intention de revenir, il est recommandé de pratiquer cet exercice avec une longe (grande laisse de 10 à 20 mètres). De sorte que lorsque votre chien ne réagit quand vous lui donnez l’ordre « viens », il faudra le ramenez vers vous en tirant légèrement sur la longe. Encouragez-le chaleureusement à revenir et quand il est à vos pieds, récompensez-le immédiatement. Il ne faut jamais gronder un chien qui revient même longtemps après que vous l’ayez appelé car vous allez considérablement réduire les chances qu’il ait envie de revenir la fois prochaine.

Il faut savoir que le rappel demande de la patience et qu’un maître inexpérimenté peut rapidement s’énerver en constatant que son chien ne revient jamais quand il le rappelle. L’erreur la plus fréquente est donc de crier sur son chien et de le gronder.

Donc pour bien faire les choses et mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé de vous exercer dans un endroit tranquille, isolé, où il y aura le moins de stimulations possibles pour le chien afin qu’il puisse se concentrer uniquement sur les autres que vous lui donnez. Si le chien vient à partir ou à ne pas vous suivre, ne lui courez surtout pas après mais au contraire faites demi-tour et partez dans la direction opposée, cela l’incitera à vous rejoindre.